Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux

Installation Classée pour la Protection de l’Environnement

Installation Classée pour la Protection de l’Environnement

Ces déchets proviennent pour une part des entreprises situées sur le département. Ces entreprises fabriquent des produits nécessaires dans notre vie quotidienne (secteurs de l’automobile, de la pétrochimie, de l’aéronautique..).

 

D’autre part, les déchets traités par ETARES proviennent des collectivités (les communautés de communes, d’agglomération...), notamment les déchets non recyclables provenant des déchetteries .


Télécharger
AP 19/11/09
AP ISDND -19-11-2009.pdf
Document Adobe Acrobat 8.0 MB
Télécharger
AP 06/06/13
AP COMPLEMENTAIRE ISDND 06-06-2013.pdf
Document Adobe Acrobat 6.1 MB
Télécharger
AP 11/08/15
AP COMPLEMENTAIRE ISDND 11-08-2015.pdf
Document Adobe Acrobat 589.1 KB
Télécharger
AP COMPLEMENTAIRE ISDND 22:01:2018.pdf
Document Adobe Acrobat 394.0 KB

Exploitation

Déchets Admissibles

Liste non exhaustive pour la mise en stockage d’autres déchets, nous contacter.

Cheminement des apports


Le site de Stockage

Le site de stockage d’ETARES s’étend sur 19 ha. Il se compose de plusieurs espaces
parcellisés, nommés "alvéoles".
 Chaque parcelle est matérialisée par une digue. Ces alvéoles sont construites selon la réglementation en vigueur. 

En fond et sur les flancs des alvéoles, sont disposées 6 couches de matériaux destinés à assurer l’étanchéité de sécurité du site, c’est ce qu’on appelle « la barrière passive ».


Au-dessus se trouve une étanchéité active, totalement étanche, elle permet aussi la collecte des eaux entrées en contact avec les déchets. Ces eaux, appelées lixiviats, sont évacuées et stockées dans un bassin dédié, avant d’être traitées dans la station d’épuration interne du site.

Une fois épurée de tous ces composants, les lixiviats sont envoyées dans le milieu naturel ou évaporées par l’unité de traitement. Cette double étanchéité a pour but de protéger le sous-sol contre toute infiltration.


Les déchets sont étalés dans les alvéoles et compactés par couches successives. Ils sont ensuite recouverts par des matériaux terreux (terre, sable) afin de limiter les envols. Le site
 s’élève 
à
 mesure 
que les
 déchets 
y sont apposés.

Une fois enfouis, les déchets se décomposent et produisent du gaz, appelé biogaz, composé d’environ 50% de méthane.

Une Unité de Valorisation du Biogaz installée sur le site permet de valoriser énergétiquement ce gaz.


Lorsque la hauteur maximale autorisée de stockage de déchets est atteinte, le dôme, ainsi constitué, est recouvert d’une protection étanche puis est végétalisé dans le but d’améliorer son intégration dans l’environnement.


Modalités d’acceptation

Une procédure strictement exécutée. Une gestion transparente et conforme de vos déchets.

Dans un premier temps, ETARES adresse, à la demande du client, une FIP « Fiche d’information préalable » à compléter qui donne lieu à une description précise du déchet (producteur du déchet, collecteur du déchet, nature, type et provenance du déchet, immatriculation des véhicules, contrôle des résultats d’analyses fournis par un laboratoire agréé pour certains déchets).

Si une analyse est requise, il est vérifié que les seuils d’acceptabilité sont respectés. Dans le cas contraire, le déchet est refusé. Si le produit est conforme, il peut être admis sur le centre de stockage sous réserve de l’accord d’ETARES.

 

A réception de la FIP ainsi que du protocole de sécurité de chargement/déchargement dûment complétés, il est vérifié que tous les paramètres demandés sont bien fournis.

 

ETARES délivre ensuite une autorisation à décharger, intitulée CAP « Certificat d’Acceptation Préalable », accordant l’entrée sur le site de GONFREVILLE L’ORCHER. Ce document est à présenter à chaque apport de déchets aux agents de contrôle dument signé par le producteur/détenteur et le transporteur.

Télécharger
LISTE DES PARAMETRES ET SEUILS.pdf
Document Adobe Acrobat 156.7 KB
Télécharger
FIP
Fiche d'information préalable
Document Adobe Acrobat 1'016.1 KB
Télécharger
Protocole de sécurité
Document Adobe Acrobat 317.1 KB